Emblèmes occitans et catalans, des comtés du Moyen Âge à la future région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon. Origines, enjeux identitaires, politiques et économiques

Blason du Languedoc-Roussillon associant les armes des comtes de Toulouse et des comtes de Barcelone. A noter que les pals catalans sont ici à droite (à sénestre ne héraldique) dans une position qui rappelle la situation géographique par rapport à la France. Pour des raisons graphiques les mêmes pals sont à gauche dans le logo.

Blason du Languedoc-Roussillon associant les armes des comtes de Toulouse et des comtes de Barcelone. A noter que les pals catalans sont ici à droite (à sénestre en héraldique) dans une position qui rappelle la situation géographique par rapport à la France.

Conférence publique et gratuite par Gauthier Langlois à Palairac (Aude), le samedi 20 juin à 16 heures au foyer municipal, dans le cadre de « Total festum 2015 »

Quel nom(s) et quel(s) emblème(s) pour notre région ?

     Avec la réforme territoriale le débat fait rage sur le choix des noms et des emblèmes donnés aux futures régions. Les enjeux identitaires, économiques et politiques sont en effet importants.

     Comment par exemple nommer la région issue de la fusion de Champagne-Ardennes, Lorraine et Alsace ? Conserver les quatre noms c’est favoriser l’usage d’un acronyme comme ALCA qui restera inconnu de beaucoup. Abandonner le nom Champagne s’est se priver d’une marque mondialement célèbre. Abandonner le nom Alsace c’est faire fi de la forte identité revendiquée par les Alsaciens. Pour retrouver un nom et une identité commune à cet ensemble disparate il faut remonter au haut Moyen Âge, à l’époque d’un éphémère royaume mérovingien appelé Austrasie. Mais ce nom, complètement oublié, n’évoque rien pour beaucoup.

     Les mêmes problèmes se posent pour la région issue de la fusion de Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. C’est l’occasion de revenir sur certains symboles identitaires catalans et occitans. Quels sont leurs origines et quelques sont les enjeux autour du choix du nom et de l’emblème ?

couv1MoyenneA l’issue de cette conférence j’aurais le plaisir de dédicacer pour la première fois ma dernière publication, les Carnets et lettres de guerre de mon grand-père Jean Vaugien et de mon grand-oncle Jean Albouy, publiés en juin 2015 aux éditions Lavauzelle.

Pour en savoir plus:

     Palairac est un charmant village situé au centre des Corbières, à égale distance de Carcassonne, Narbonne et Perpignan. Profitez de la conférence pour découvrir son riche patrimoine. Cette conférence a lieu dans le cadre des manifestations « Total festum 2015 » organisée à Palairac le samedi 20 juin par la mairie et le Comité des fêtes avec le soutien de la Région. Au programme :

  • 9h à 12 h : atelier de chant Occitan « Quintillac » ouvert à tous, conduit par Fabienne Gay, dans la salle des Fêtes.
  • 11 h 30 : apéritif gratuit offert par la mairie.
  • 12 h 30 repas villageois (voir ci-dessous).
  • 13 h – 15 h 30 concert gratuit rock festif occitan (entre les plats et +) du groupe Test de Christian Almerge, en français et en occitan.
  • 16 h 00 conférence par Gauthier Langlois : « Emblèmes occitans et catalans. Origines et enjeux », dans la salle des fêtes.

Repas villageois à réserver avant le 18 juin auprès de: langlois.palairac.11330@orange.fr, Tél. 04 68 48 13 50. Pour 15 € vous aurez droit à une entrée (salade composée), un plat chaud (réalisé par le traiteur Olivier Mateu de Lézignan 06 74 25 89 90), fromages,  dessert, café. Vins rosé, rouge, ou blanc servis au cours du repas. Pensez à prendre vos couverts et assiettes.

Publicités
Cet article, publié dans Conférence, Géographie, Héraldique, Sigillographie, Toponymie, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Emblèmes occitans et catalans, des comtés du Moyen Âge à la future région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon. Origines, enjeux identitaires, politiques et économiques

  1. Angèlique dit :

    moi je trouve l’emblème parfait ,

  2. Thomas dit :

    Sur l’explication du blason en haut à gauche de l’article, vous parlez de « pals à droite (senestre en heraldique)  » or sauf erreur de ma part senestre (qui a donner sinistre) veut dire « gauche » la droite étant la dextre (dextérité). À bon entendeur.

    • Tout à fait mais en héraldique on se place du côté de celui qui tient le bouclier et non du côté de l’observateur. Cordialement.

      • Thomas dit :

        Merci, de cet échange très instructif. Je m’endormirai moins bête ce soir. Et du coup cela m’apprendra à tourner 7 fois la langue dans ma bouche. 😁

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s