Dame Carcas et la Cité de Carcassonne vues par des autruches et des kangourous

animorigènesCarcassonne vue du parc

     Carcassonne vue du Parc. Tel est le sous-titre d’une sympathique bande dessinée humoristique dont les héros sont les animaux du Parc australien, situé non loin de la Cité. Cette proximité que l’on retrouve sur la couverture, a inspiré à l’auteur, Michel Roman, plusieurs planches. L’autruche Roméo, passionnée par le Moyen Âge, organise un tournoi contre le kangourou Roger pour défendre sa muse Dame Carcas. L’autruche Juliette, compagne de Roméo, couve ses œufs en leur racontant la légende de l’héroïne de la Cité. Laquelle, comme tout le monde sait, jouait aux boules : c’était une experte du lancer de cochonnet. Roméo nous emmène dans un survol de la Cité. Et l’album se conclut par le traditionnel feu d’artifice du 14 juillet, que nos héros prennent pour une attaque de la ville fortifiée.

Les Animorigènes-Dédicace

Dédicace sur la BD Les Animorigènes, Carcassonne vue du Parc

 

  • Les Animorigènes. Carcassonne vue du Parc, dessin et scénario de Michel Roman, Saint-Pons-de-Thomières : éditions Némausus, 2018, 44 p.

     L’auteur, Michel Roman, à la fois scénariste et dessinateur, possède déjà à son actif plusieurs bandes dessinées et albums humoristiques sur la région. Il a notamment imaginé une histoire de trésor se déroulant au haut Moyen Âge à Saint-Pons-de-Thomières, sa ville de résidence, ainsi qu’un album sur Béziers. Il a publié un recueil de dessins humoristiques sur Gruissan et illustré un livre jeunesse dont l’action se situe à Villedaigne, près de Narbonne.

Roman-Or bleu-couverture

Roman-Or bleu-dédicace

Dédicace sur la Légende de l’or bleu

La légende de l’or bleu

     Ce petit conte illustré par Michel Roman et écrit par Louise Laffarge est édité par la commune de Villedaigne, présidée par Alain Péréa. Il est inspiré d’un événement aujourd’hui bien oublié mais qui au Moyen Âge eut plus de retentissement que la bataille de Poitiers. Il s’agit de la bataille de 793 entre le général Abd al-Malik, envoyé par l’émir de Cordoue, et le comte de Toulouse Guillaume, au service de son cousin Charlemagne. Tout comme la bataille de Roncevaux, la bataille de 793 fut un échec partiel pour les Francs. Et les souvenirs de ces deux batailles ont inspiré les premières chansons de geste : la Chanson de Roland et la Chanson de Guillaume, qui vantent les exploits de Roland, Olivier et Guillaume.

     Mais dans La légende de l’or bleu, les vrais héros de la bataille de 793 ne sont pas, contrairement à l’Histoire et à la tradition littéraire, Abd al-Malik et Guillaume. Les deux vrais héros de l’histoire ont été inventés par Louise Laffarge. L’auteure imagine une histoire d’amour entre une jeune villedaignoise nommée Franceline et un jeune sarrasin nommé Akim, fils du général Malik. Une histoire d’amour entre franc et sarrasin, voilà qui rappelle l’épilogue de la légende de Dame Carcas. Mais dans une situation inversée puisque le l’Or bleu met en scène une franque et un sarrasin tandis que la légende carcassonnaise met en scène une sarrasine et un franc.

  • La légende de l’or bleu, texte de Pondjis [pseudonyme de Louise Laffarge], dessin de Michel Roman, Villedaigne : Mairie de Villedaigne, 2017, 104 p.

 

Pour en savoir plus :

Publicités
Cet article, publié dans Bande dessinée, Légende, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Dame Carcas et la Cité de Carcassonne vues par des autruches et des kangourous

  1. Angelique dit :

    Génial , les nouvelles légendes .Pensez à moi pour la traduction merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s