La commune de 1871 : une relecture

La Commune de 1871 : une relecture, sous la direction de Marc César et Laure Godineau. CREAPHIS éditeur, Collection Silex, 2019.

RÉSUMÉ

Devenue un mythe mondial au xxe siècle, la Commune de 1871 est en réalité mal connue. Le 18 mars et la Semaine sanglante sont des points de repère parisiens, marqueurs mémoriels qui cachent en partie sa grande complexité comme sa dimension nationale ou transnationale. Fertile en initiatives de tous types, elle constitue a posteriori un extraordinaire et fascinant laboratoire du politique. Expérience démocratique originale, affirmation républicaine, forme de fédéralisme à la française, tentative d’émancipation sociale, utopie, référence insurrectionnelle ou révolutionnaire, elle est tout cela à la fois et davantage encore. De fortes reconstructions historiques, sociales ou politiques ont renforcé sa polysémie.

C’est à une relecture collective qu’invitent ici les plus grands spécialistes et de jeunes chercheurs. Quel fut le quotidien de 1871, localement ? Que se joua-t-il sur l’ensemble du territoire, marqué par une grande diversité des espaces et des lieux ? Quelles furent les réceptions à l’échelle internationale ? Les trente-cinq textes de cet ouvrage accordent aussi une large place à l’après-Commune, à l’exil et à la déportation, aux influences et aux commémorations, ainsi qu’aux aspirations du premier XIXe siècle. Enfin, au plus près des individus, des auteurs retracent des parcours de vie de contemporains connus ou anonymes, acteurs ou non du mouvement.

Qu’est-ce que la Commune ? Ce livre, riche en images et documents, propose des pistes novatrices et rouvre le débat. Il montre la dimension capitale de l’expérience communaliste pour décrypter le XIXe siècle et pour nourrir nos questionnements les plus contemporains.

L’ouvrage rassemble les actes du colloque international tenu à l’occasion du 140e anniversaire de la Commune : Regards sur la Commune de 1871 en France. Nouvelles approches et perspectives / New light on the Commune of 1871 in France. New approaches and new prospects, Narbonne, Hôtel de Ville, 24-26 mars 2011, organisé par le Centre de Recherche Espaces, Sociétés, Culture (CRESC), Université Paris 13, la Commission Archéologique et Littéraire de Narbonne et l’Institut d’Histoire Sociale CGT de l’Aude.

TABLE DES MATIERES


Marc César et Laure Godineau – La Commune, une histoire en renouvellement

PARTIE 1. UNE VISION ÉLARGIE : L’ESPACE ET LE TEMPS

● DE 1848 À 1871
– Michèle Riot-Sarcey et Jacques Rougerie – De la Révolution de 1848 à la Commune de Paris
– Antoine Schwartz – La Marseillaise, un journal républicain et socialiste à la fin du Second Empire
– Fabrice Erre – La Poire et le Brigand : représentations satiriques des antagonismes de la Commune
– Jonathan Vouters – « Vingt ans après ». L’appel aux volontaires pour combattre la Commune face au précédent de juin 1848

● DIMENSION NATIONALE DU MOUVEMENT COMMUNALISTE
– Inès Ben Slama – Les luttes de pouvoir à Lyon de septembre 1870 à mai 1871
– Jérôme Quaretti – L’année terrible à Perpignan et dans les campagnes du Roussillon (4 sept. 1870-4 sept. 1871)
– Laurent Le Gall – Le silence et la peur. Traces de la Commune dans le Morbihan
– Jacques Frayssenge – L’Aveyron, les Aveyronnais face à la Commune : opposants opiniâtres et acteurs engagés
– Guillaume Parisot – La province occupée pendant la Commune de 1871 : attitude des administrations allemandes et françaises, regards croisés des occupants et des occupés

● POINTS DE VUE DE L’OCCUPANT ET D’AILLEURS
– Olivier Berger – Étude des relations entre la Commune et les Allemands. De nouvelles pistes pour comprendre l’événement et la position allemande
– Burak Onaran – Les échos de la Commune chez les Ottomans : une étude préliminaire

PARTIE 2. PARIS

● UNE VILLE EN RÉVOLUTION
– Danièle Voldman – Le moratoire des loyers, mesure de circonstance ou utopie sociale ?
– Claude Latta – La « minorité » de la Commune (avril-mai 1871)
– Masaï Mejiaz – Les frontières du Paris insurrectionnel de 1871 : échanges, surveillances et enjeux
– Benoît Doessant – La gendarmerie sur tous les fronts de la lutte contre la Commune de Paris

● AU PLUS PRÈS
– Iain Chadwick – Jeux d’échelles : quels sont les avantages d’une approche micro-analytique pour la Commune ?
– Quentin Deluermoz et Jérémie Foa – Le cœur ouvert à l’inconnu, communards aux Champs-Élysées
– Laure Godineau – Le journal du couple Accard : une écriture ordinaire au temps du siège et de la Commune

● PARCOURS
– Anthony Glinoer et Deborah Xuereb – Eugène Vermersch : vertiges de l’infamie
– Gauthier Langlois – Fortuné Henry (1821-1882), itinéraire d’un communard méridional
– Éric Fournier – Louis-François Parisel : un acteur oublié, au centre de la culture de guerre communarde

PARTIE 3. POSTÉRITÉS

● RÉPRESSION ET EXIL
– Gonzalo J. Sánchez, Jr. – Réhabiliter des criminels ou des politiques ? Les communards entre régime cellulaire et transportation
– Carolyn J. Eichner – Exil et empire colonial : Louise Michel et l’expérience de la déportation
– Marc César – L’exil russe de Jules Montels auprès de Léon Tolstoï (1878-1880)

● INFLUENCES ET HÉRITAGES
– Philippe Darriulat – La mémoire immédiate de la Commune de Paris dans la chanson de diffusion
– John Merriman – L’influence de la Commune sur les anarchistes au début des années 1890
– Rémy Pech – La mémoire de la Commune et les socialistes narbonnais : un soleil trompeur

● PERCEPTIONS
– Filippo Benfante – La Commune est une affaire de bohème. À propos de la traduction italienne
des Réfractaires de Jules Vallès (1871-1874)

– Daniel Mollenhauer – La Commune, symptôme du « caractère national français » ? Remarques sur la perception de la Commune en Allemagne
– Jean-Numa Ducange – La Commune de 1871 vue par les sociaux-démocrates autrichiens de l’entre-deux-guerres

PARTIE 4. ÉCRIRE L’HISTOIRE OU COMMÉMORER

● FAIRE L’HISTOIRE DE LA COMMUNE
– Odile Krakovitch – Les archives de la Commune : des destructions et secrets à l’ouverture
– Jacques Rougerie – Mise au point historiographique
– Jacques Girault – Changement d’une problématique : étudier le cas bordelais, 1971-2011

● DU CENTENAIRE DE LA COMMUNE À NOS JOURS
– Gilbert Gaudin – Le centenaire de la Commune de Narbonne, 1871-1971
– Jean-Louis Robert – La Commune de Paris : une réflexion sur mémoire et histoire
– Robert Tombs – Conclusions

Quelques repères visuels
Repères chronologiques
Pistes de de lecture
Table des illustrations
Crédits des illustrations
Les auteurs

POUR EN SAVOIR PLUS

Cet article, publié dans Compte-rendu, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s