La restauration de la statue de Dame Carcas

Photo de la statue de Dame Carcas prise par l'abbé Verguet en 1899 avant destruction de la porte

Photo de la statue de Dame Carcas prise par l’abbé Verguet en 1899 avant destruction de la porte. C’est la pierre située entre le cou et l’inscription, où sont sculptés les bras et les seins, qui aurait disparu.

     La statue de Dame Carcas qui orne la principale entrée de la Cité de Carcassonne est l’emblème de la ville depuis le XVIe siècle. Cette statue a probablement été érigée pour le passage de la reine de Navarre, Marguerite d’Angoulême, lors de son passage à Carcassonne en 1538. La statue réalisée dans un grès friable s’est particulièrement érodée au cours du XXe siècle. Pour cette raison L’Indépendant du 28/04/1962 titrait  « Va-t-on mettre dame Carcas au musée  ? » A cette date la statue avait continué à se dégrader mais le visage était encore lisible. Il a fallu pourtant attendre 1995 pour que la statue originale soit mise à l’abri dans le château comtal  tandis qu’une réplique soit installée à la porte Narbonnaise. Malheureusement la statue originale fut reléguée dans la niche d’une fenêtre, sans aucun éclairage ni aucune explication pendant longtemps. De plus, par manque de place, la partie inférieure du buste, qui était la pièce la mieux conservée de l’ensemble, ne fut pas installée avec le reste de la statue. Pour mon étude sur Dame Carcas j’ai demandé à plusieurs reprises à Madame Corbett, alors administratrice du château comtal, d’examiner ce buste que je pensais être dans les réserves du château. Je n’ai jamais eu de réponse à mes demandes, écrites ou orale. J’avais également posé plusieurs questions sur ce buste à Jean-Loup Bouvier, auteur de la réplique installée porte Narbonnaise. Celui-ci ne m’a jamais répondu. J’apprend maintenant par la presse que ce buste aurait disparu. Contacté sur ce point, le Centre des Monuments nationaux, gestionnaire du site, n’a toujours pas répondu.

     Quant au reste de la statue, il continua à se dégrader. C’est pourquoi le Centre des monuments nationaux a lancé, le 6 novembre 2012, une souscription pour sa restauration. L’objectif de 20 000 euros a été dépassé puisqu’à la date de clôture de la souscription, le 1er mai 2013, les dons de 391 contributeurs atteignaient 20 569 euros.

     Un projet à suivre dont je vous rendrai compte sur cette page,  mon blog Paratge et sur ma page Facebook.

Gauthier Langlois, 5 mai 2013.

Nouveau

     Une bonne nouvelle : le nouvel administrateur du château comtal, Edward de Lumley, m’a confirmé que la partie manquante de la statue originale de Dame Carcas a été retrouvée dans les réserves du château. La restauration devrait commencer au printemps 2014 dans le château comtal.

Gauthier Langlois, 15 décembre 2013

Voici une petite revue de presse sur ce projet :

Publicités

Un commentaire pour La restauration de la statue de Dame Carcas

  1. Martine GROUSSAUD dit :

    Merci pour toutes ces informations enrichissantes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s