Occitanie, Languedoc, Pyrénées… Quel nom gagnera la bataille pour désigner la région ?

LRMP

     La nouvelle est tombée hier, 11 avril 2016. La région LRMP a retenu les cinq noms qui seront soumis à la consultation populaire en mai. Le choix du nom est un feuilleton qui passionne, déchaîne parfois les débats identitaires, y compris sur ce blog puisque les articles sur l’identité régionale y sont les plus lus. Et c’est bien normal. « Nommer : le nom est un destin » a écrit Claudie Duhamel-Amado, une spécialiste du Languedoc-Médiéval. Le choix du nom n’est pas neutre.

     L’assemblée régionale a fini par éliminer quatre noms et en a réintroduit un, Occitanie-Pays Catalan, sur la pression de personnes attachées à l’identité catalane :

 

  • Languedoc
  • Languedoc-Pyrénées
  • Occitanie
  • Occitanie-Pays Catalan
  • Pyrénées-Méditerranée

 

     Avant de discuter à nouveau de ces cinq propositions et faire un pronostic sur le nom gagnant, j’aimerai vous faire lire ce que j’avais rédigé il y a quelques jours. Car de la même façon qu’on ne devrait pas voter pour une personne sur sa seule apparence, on devrait pas voter pour un nom sans en connaître les origines et les enjeux. Et comme la méthode comparative est la plus efficace pour faire son choix, voici le comparatif que j’avais rédigé. Je n’y avait retenu que trois noms : Languedoc, Occitanie et Midi, car les autres, principalement les noms composés, m’apparaissaient comme des variantes.

Cartes_Occitanie

La région au début de la croisade des Albigeois. (Source : Wikimedia)

Origines et étymologie

Languedoc

Occitanie

Midi

L’expression Langue d’oc apparaît à la fin du XIIIe siècle dans les usages de l’administration française pour qualifier la partie du domaine royal issu des possessions des comtes de Toulouse et vicomtes de Carcassonne. Elle dérive d’une classification (attestée dans une œuvre de Dante en 1303) des langues romanes en trois familles suivant la façon de dire oui. (Oc en occitan, oïl en français, si en italien et espagnol.) Cette classification est sans doute l’œuvre de troubadours occitans, trouvères français ou leurs homologues italiens. Le nom Occitanie dérive de l’adjectif occitan attesté à la fin du XIIIe siècle dans sa forme latine pour qualifier la langue d’oc. Son usage ne se développe qu’avec la renaissance de la langue occitane au XIXe siècle, notamment pour remplacer Languedoc. Le nom Midi dérive du substantif midi qui désigne d’abord le milieu de la journée puis par extension la direction du soleil en milieu de journée -c’est-à-dire le sud- et enfin les territoires situés au sud. Le nom Midi au sens de « pays méridionaux » est attesté dès la fin du XVIIe siècle. L’usage moderne, depuis la Révolution, l’entend au sens plus restrictif de « sud de la France », notamment pour remplacer le nom Languedoc. C’est à cette époque par exemple que le « canal royal de Languedoc » est rebaptisé en « canal du Midi ».

 

Sumien

Carte de l’aire linguistique de l’occitan et du catalan par Domergue Sumien — Revue Linguistica Occitana. Source : wikimedia.

 

Étendue géographique

Languedoc Occitanie

Midi

Au sens large les terres de langue d’oc correspondent à tout l’espace occitan et catalan du XIIIe siècle. Au sens restreint le Languedoc désigne la province de l’ancien régime correspondant approximativement aux départements de Haute-Garonne, Tarn, Aude, Hérault, Gard, Lozère. Depuis la loi Defferre (1982) dotant les régions d’un Conseil régional, l’usage courant l’entend au sens plus restrictif de « Languedoc méditerranéen », c’est-à-dire la région Languedoc-Roussillon à l’exception du département des Pyrénées-Orientales. Ce nom désigne actuellement l’aire historique de la langue occitane, soit le sud de la France ainsi que quelques vallées italiennes et espagnoles. Le Midi désigne le sud de la France et se confond en grande partie avec l’aire linguistique de l’occitan en France même si ses limites sont très vagues. Mais pour les parisiens, le Midi c’est surtout la Provence, celle de Fernandel et de Pagnol.

Enjeux géographiques

Languedoc Occitanie

Midi

Dans son acception géographique première le Languedoc englobe la totalité de l’aire linguistique occitane et catalane et par conséquent la totalité de la nouvelle région LRMP. Mais ce nom est surtout perçu dans son sens le plus restrictif chez ceux qui n’ont pas une culture historique sur ce point, notamment les plus jeunes. Il est donc clivant pour les personnes attachées à une identité catalane, gasconne ou rouergate. La région LRMP ne correspond qu’à un quart de l’aire occitane et apparaît à certains comme une confiscation au profit d’une seule région de ce nom dont l’usage devrait être réservé à l’aire linguistique. L’Institut d’Estudis Occitans affirme par exemple « Occitània es 4 regions ». Enfin l’emploi du seul nom Occitanie exclut toute référence à l’identité catalane. Pour ces raisons certains proposent d’ajouter au nom Occitanie un second nom pour former un nom composé tel que « Occitanie-Pyrénées » ou « Occitanie centrale » ou encore « Occitanie-Roussillon » ou enfin, « Occitanie-Pays Catalan », nom finalement retenu parmi ceux proposés à la consultation. Le nom Midi employé seul pose le même problème qu’Occitanie. Le Midi au sens large c’est tout le sud de la France et pas seulement LRMP. C’est pour cette raison que la dénomination « Midi-Pyrénées » avait été créée, par opposition à Midi aquitain ou Midi provençal. En revanche, contrairement à Occitanie, le nom Midi n’exclut pas le Roussillon. Toutefois, comme précisé plus haut, le nom Midi est surtout associé à la Provence pour les habitants de la moitié nord de la France.
ArmesEtatsDeLanguedoc

Blason des États de Languedoc. (Armorial des Etats de Languedoc par Denis-François Gastelier de la Tour, 1767)

Enjeux identitaires

Languedoc Occitanie

Midi

Dans son sens étymologique le nom Languedoc est fortement associé à la langue et la culture occitane puisque l’expression « langue d’oc » est la première dénomination utilisée pour désigner la langue et l’espace occitan. Par ailleurs le mot languedocien qui en dérive désigne l’occitan central, ou dialecte occitan parlé dans presque toute la région LRMP, sauf l’Ouest de l’Ariège et de la Haute-Garonne, le Gers et les Hautes-Pyrénées, situés dans l’aire du gascon, et les Pyrénées-Orientales situées dans l’aire du catalan. Tout comme Languedoc, son presque synonyme, Occitanie est un nom consubstantiellement associé à la langue et la culture occitane. Largement médiatisé par divers mouvements culturels et politiques, notamment dans les années 1960, il a en partie supplanté son rival Languedoc, parce qu’il apparaît comme ayant une extension plus large. Tout comme les noms à consonance essentiellement géographique (Pyrénées, Méditerranée…) Midi a la préférence de ceux qui craignent un nom trop identitaire pouvant être le prélude à un repli sur les identités régionales et un éclatement de la France. Il est vrai que certains catalanistes des Pyrénées-Orientales évoquent ouvertement un rattachement à la Catalogne sud, dans l’hypothèse de l’indépendance de cette région d’Espagne.   Pour d’autres le Midi est associé à une identité plutôt caricaturale, celle de l’accent chantant, du pastis, des parties de boules, des nouvelles de Daudet, des films de Pagnol et de Fernandel. Une identité dans laquelle certains habitants de LRMP peuvent se reconnaître mais qui est surtout l’identité que les habitants du Nord de la France prêtent aux provençaux.

 

 pubLR

Une publicité parmi d’autres de la région Languedoc-Roussillon et sa marque « Sud de France », associant sur une même image la mer, la vigne, l’olivier symbole de la Méditerranée et quelques productions fruitières.

 

Enjeux économiques

Languedoc Occitanie

Midi

Les noms Languedoc et Occitanie semblent connus et bénéficier d’une image favorable des régions voisines, notamment en Catalogne espagnole. Mais au-delà, il n’est pas sûr que la notoriété de ces deux noms soit importante. Le nom Languedoc l’emporte sans doute en notoriété à l’étranger sur Occitanie, car ce nom a bénéficié d’une existence officielle et de campagnes de promotions via la région Languedoc-Roussillon. Les deux noms sont associés aux valeurs du sud, notamment le soleil. Mais Languedoc est plus particulièrement associé au vin et au tourisme balnéaire. Le nom évoque les vacances, le soleil pour les habitants du Nord de la France. À l’étranger il n’est pas sûr que la notoriété ce nom soit importante, sauf dans les pays francophones d’Europe (Belgique et Suisse).

Gentilé

Languedoc Occitanie

Midi

Les gentilés languedocien et occitan ont l’avantage d’exister dans différentes langues et d’être d’un usage courant. Toutefois ils possèdent une acception linguistique qui peut être source de confusion. Mais il en est de même de français, catalan, ou anglais qui peuvent désigner soit une langue, soit une personne. Il n’existe pas de gentilé correspondant à Midi. En ajoutant à ce nom le suffixe –ien ou –ois cela donnerai midien ou midois. Pas sûr que ces gentilés soit facilement associés à Midi.

     Au terme de ce comparatif le nom Midi semble recalé sur bien des points. Quant aux noms Languedoc et Occitanie, ils sont presque équivalents. Toutefois Languedoc a l’avantage de l’ancienneté, de la notoriété hors de la région et d’être plus conforme à son étendue géographique C’est sans doute pourquoi ce nom a la préférence du comité du nom, du Comité économique et social de la région et de nombre de spécialiste tels que les historiens Rémy Pech ou Emmanuel Le Roy Ladurie. (Voir article précédent). En revanche Occitanie a l’avantage de la notoriété dans la région puisqu’il n’est pas perçu par tous dans son étendue géographique large.

 

     Les sondages réalisés sur les sites des journaux donnent des indications en ce sens. Sur le site du quotidien l’Indépendant (qui couvre l’Aude et les Pyrénées-Orientales), c’est la combinaison Occitanie-Catalogne qui semble l’emporter, parce que c’est la seule qui convienne aux demandes identitaires d’une partie des habitants des Pyrénées-Orientales. (Bizarrement, la  combinaison Languedoc-Pays catalans n’a pas été proposée). Sur le site de la Dépêche (qui couvre presque toute la région), c’est le nom Occitanie qui l’emporte. Car la majorité des lecteurs de ce quotidien habitent l’ancienne région Midi-Pyrénées et plus particulièrement l’agglomération toulousaine. Autrement dit, les élites penchent plutôt pour Languedoc alors que le peuple penche plutôt pour Occitanie, où, en Roussillon, pour Occitanie-Catalogne. Le poids démographique de la ville rose est tel dans la nouvelle région que le résultat de la consultation risque donc d’être déterminé par les toulousains.

 

     Le résultat de la consultation populaire sera sans doute Occitanie, à moins qu’un effort pédagogique soit fait pour Languedoc. Toutefois, l’assemblée régionale, dans sa séance du 12 juin prochain, peut faire un autre choix, par exemple celui d’Occitanie-Pays catalan, solution politique qui peut convenir aux partisans des deux identités et qui respecte le choix populaire le plus probable. Restera alors à franchir une dernière étape, celle de la validation du nom par le Conseil d’état. Or, dans notre pays jacobin et centralisateur, dont l’administration et la majorité des hommes politiques ont rejeté plusieurs fois la ratification de la charte européenne des langues régionales, il n’est pas dit qu’un nom très identitaire tel que Occitanie-Pays Catalans soit validé.

 

 

Pour en savoir plus :
Publicités
Cet article, publié dans Géographie, Toponymie, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Occitanie, Languedoc, Pyrénées… Quel nom gagnera la bataille pour désigner la région ?

  1. Feltin dit :

    Bonjour.

    Très bonne analyse dans l’ensemble. Ce n’est pas si fréquent.

    2 nuances toutefois si je puis me permettre :
    1) L’aire gasconne de la région Midi-Pyrénées comprend la partie Ouest et non Est du département de l’Ariège, mais aussi les Hautes-Pyrénes et l’ouest de la Haute-Garonne (historiquement, le quartier Saint-Cyprien, à Toulouse, est gascon).
    2) Le nom « occitan » n’est apparu au XIIIè siècle qu’incidemment. Il date pour l’essentiel du XIXè siècle (voir sur ce point « La langue d’oc ou les langues d’oc ? » par Jean Lafitte et Guillem Pépin, Editions Pyrémonde).
    Bien cordialement
    Michel Feltin-Palas

    • Bonjour et merci pour ces précisions. Pour l’extension géographique du gascon. C’est effectivement la partie Ouest de l’Ariège, j’ai fait une faute de frappe. Et pardon pour les hbaitants des Hautes-Pyrénées que j’ai oubliés. Pour le nom occitan c’est effectivement ce que je dis mais vous apportez une référence utile.
      Cordialement

  2. Merci pour cet article. Je trouve dommage que les citoyens des régions limitrophes ne soient pas impliquées dans le choix du nom d’une région : ça ne concerne pas seulement eux dans la mesure où les votants d’une région peuvent ainsi « spolier » les habitants d’une autre région. Ca me semble être le cas du choix de l’Occitanie qui, si elle recouvre géographiquement la même surface que le Languedoc au sens premier du terme, a une assise culturelle plus large que la région LRMP. Pourquoi la région APCL n’en ferait pas pareil ? Quid des charentais ? Même topo que les catalans… Le Languedoc me semble un choix tout aussi naturel pour la LRMP que la Gascogne l’est pour l’APCL.

    • Bonjour Thomas. Caroline Delga souhaitait ouvrir la consultation aux personnes ne résidant pas dans la région mais y ayant des attaches. Peut-être pourrez-vous voter dans ce cadre, si cela se fait.

  3. pour moi,il va de soi qu’Occitanie serait bien representative de l’ensemble des departements LRMP par la culture et la langue quasi commune,si Georges Freche etait encore de ce monde il aurait prefere Septimanie,etonnant que cela n’a pas ete propose

    • Bonjour Jacqueline. Le nom Septimanie a été proposé, notamment dans les sondages ouverts par les journaux. Mais l’extension géographique de la Septimanie ne correspondant qu’à 4 des 13 départements de LRMP. Et le nom est peu connu.

  4. Hertz Renaud dit :

    Pour moi, excellente analyse fouillée et non partisane. Merci Gauthier

  5. ARIÉ.....JOIE dit :

    Gauthier c’était aussi mon choix, moi le GASCON Ariégeois

    J’aimerais vous envoyer mon 1er opus d’un reportage sur l’Aude, terre de mes ancêtres.

    Pourriez-vous me communiquer votre mail

    Par avance Merci et Bel été en Occitanie

    N.B : je suis abonné à votre Lettre d’Information : Guy PUJOL

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s